JEUDI 20 SEPTEMBRE 2018 (8H30-18H00) : IRENA SAILER (GENEVE, SUISSE)

PROTHESE FIXE EN 2020 : Nouveaux concepts, nouveaux matériaux, nouvelles téchnologies.

     Les nouvelles technologies (empreintes optiques, CFOA) gagnent du terrain dans nos cabinets. Une des raisons de cet engouement vient de la grande variété des matériaux de restauration proposés.

     En effet, aux zircones, vitrocéramiques et alliages non précieux maintenant couramment employés en CFAO, viennent s’ajouter de nouveaux matériaux hybrides.

     Les nano-céramiques allient résistance, esthétique et moindre coût. Ces matériaux monoblocs sont indiqués aussi bien en prothèse dento-porte qu’implanto-portée.

    Au cours de cette conférence nous aborderons les spécificités de ces nouveaux matériaux et les critères décisionnels dans notre pratique quotidienne.

    A l’issue de ce cours, vous connaîtrez :

-       Les différents matériaux disponibles actuellement : céramiques, matériaux hybrides et plus...

-       Les avantages, inconvénients, et indications des céramiques traditionnelles et monoblocs.

-       Les évolutions récentes des empreintes optiques et de la CFAO  

VENDREDI 14 et SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2018 :  Giovanni ZUCCHELLI (Bologne,  Italie)

Mastercourse à Bologne, 2 jours d'interventons en direct et de cours privé

Réservé aux membres SFPIORRA - Limité à 20 participants

Chirurgie muco-gingivale avancée et péri-implantaire

Régéneration parodontale

JEUDI 31 JANVIER 2019 (8H30 - 18H00) : PASCAL VALENTINI (PARIS, FRANCE)
Journée en associaltion avec la SFPIO Auvergne

Greffe de sinus maxillaire: 25 ans d'expérience

La greffe du sinus maxillaire a été proposée au début des années 80 par Boyne et James.

Depuis , elle n’a cessé d’évoluer aussi bien au plan de la technique  chirurgicale pure, que des matériaux utilisés et de la façon de sélectionner le patient afin de prévenir et de mieux gérer les complications qu’elle peut générer.

La bonne connaissance de l’anatomie, de la physiologie du sinus maxillaire  et de ses pathologies spécifiques sont les facteurs déterminants  qu’il faudra prendre en compte afin d’optimiser la fiabilité de cette technique.

JEUDI 14 MARS 2019 (13H30-18H00) : NORBERT CIONCA (GENEVE, SUISSE)

Prise en charge des patients souffrant de parodontites agressives ou chroniques : L'expérience Genevoise

De nos jours, les patients sont de plus en plus conscients de l’importance qu’une dentition fonctionnelle et esthétique peut avoir sur leur qualité de vie.

Alors que l’édentement décline, la prévalence de la parodontite agressive et chronique augmente.

La progression silencieuse de la maladie et les coûts de traitement conduisent souvent à un diagnostic tardif.

Les protocoles thérapeutiques actuels combinent à la fois des intervention non-chirurgicales et chirurgicales afin d’obtenir un résultat qui puisse être maintenu sur le long terme.

Propulsé par Viaduc Mon site.fr - Tous droits réservés
Ce site est propulsé par Viaduc